Soutifs et tampons sur le pont de Brooklyn

Accrocher un cadenas sur un pont puis en jeter la clef en signe d’amour éternel, c’est le geste à la mode un peu partout dans le monde… sauf à New-York. En effet, là-bas, les touristes y accrochent désormais également préservatifs, tampons et autres soutien-gorges.

Beaucoup moins glamour

A Paris, le Pont des Arts est envahi par des milliers de « cadenas de l’amour », au point que leur poids menace la structure même de l’édifice.

Cette pratique tend à se généraliser aux quatre coins du globe, exception faite de New-York, aux Etats-Unis. En effet, le pont de Brooklyn est quant à lui envahi par des objets beaucoup plus insolites et surtout, nettement moins sexy. Les amoureux y passent en effet pour y accrocher quelques cadenas, mais surtout des rubans, des tétines de bébé, des lacets, des chouchous, des sacs plastique, des préservatifs, des soutien-gorges et même des tampons ouverts, bref, tout ce qui leur tombe sous la main.

Le pont de Brooklyn envahit par des cadenas de l'amour d'un nouveau genre.
Le pont de Brooklyn envahit par des cadenas de l’amour d’un nouveau genre.

Autant dire que l’édifice s’est rapidement mis à ressembler à une décharge, ce que n’ont pas beaucoup apprécié les habitants et les services de la ville.

Selon les propos recueillis par le New-York Daily News, les touristes de passage ne voient évidement pas cela du même œil, considérant cette pratique comme très romantique. D’ailleurs, Angela Poole, une quinquagénaire originaire de Californie, trouve même que c’est une bonne chose.

“Nous l’avons fait à Paris, alors pourquoi pas New York?” précise-t-elle.

La différence, c’est que contrairement à la municipalité de Paris, celle de New-York a décidé de faire le ménage deux fois par semaine. Pas question que le pont de Brooklyn ressemble à une décharge à ciel ouvert. Du coup, les services municipaux y passent les lundis et vendredis pour faire le ménage et supprimer tout ce que les touristes ont pu y accrocher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *