Pas plus de 20 gros sites de rencontres en France ?

Trouver l’homme ou la femme de ses rêves en ligne est chose courante en France et dans pratiquement tous les pays. Mais selon un rapport récent, il n’y aurait que peu de sites disposant d’une communauté suffisamment grande pour y trouver sa moitié.

Une vingtaine, pas plus

Selon l’étude publiée en août 2014 par guide-­sites-­rencontres.fr, les offres de la rencontre en ligne se classent en trois groupes distincts : la rencontre via les réseaux sociaux, via les agences matrimoniales et via les sites de rencontres. Ce rapport fait toutefois une distinction entre sites classiques, érotiques ou spécialisées, mais en réalité, c’est bonnet blanc et blanc bonnet.

Toujours selon cette étude, s’il existe au bas mot un millier d’acteurs dans ce domaine, ils ne seraient en réalité qu’une vingtaine à posséder une communauté dépassant les 100 000 célibataires, Meetic en tête bien évidemment.
Cela semble évident très réducteur, à se demander si le rapport n’est pas volontairement orienté. Enfin, il est bon de rappeler qu’une communauté importante n’est pas nécessairement synonyme d’efficacité.

En revanche, on peut légitimement s’interroger sur l’intérêt des milliers de pseudos sites de rencontres qui pullulent dans les résultats des moteurs de recherche, sur Facebook et compagnie. Sans surprise, il semblerait donc bien qu’il ne s’agisse de rien d’autre que de façades renvoyant pour la plupart vers les mêmes gros acteurs de ce domaine, des trompe-l’oeil destinés à uniquement à faire vendre.

Derrrière leurs jolies façades, la plupart des sites de rencontres renvoient vers les géants de ce domaine.
Derrière leurs jolies façades, la plupart des sites de rencontres renvoient vers les géants de ce domaine.

Dans ce cas, pour mettre toutes les chances de son côté, il semble donc préférable de s’inscrire directement auprès de Meetic, de Badoo, de eDarling ou encore de AdopteUnMec.

Quoi qu’il en soit, la tendance se confirme d’année en année, les Français et Françaises sont de plus en plus nombreux à passer par un site de rencontres pour trouver un partenaire. Alors que l’on dénombrait 100 000 profils en 2002, ils sont aujourd’hui pratiquement 6 millions de célibataires chaque mois à chercher celui ou celle qui fera s’emballer leur cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *