Une pub pour des mini-jupes d’écolière qui dérange

American Apparel est une marque américaine de vêtements destinés aux adolescentes et qui fait régulièrement parler d’elle en raison de ses publicités jugées souvent trop provocantes et sexistes.

Cette fois, ce sont des clichés pour des mini-jupes qui posent problème tant la pose adoptée par les mannequins est plus que suggestive.

Sexisme et fantasme “Lolita”

Basée à Los Angeles, aux États-Unis, la société de textile American Apparel joue systématiquement la carte de la provocation et est coutumière des scandales.

Alors que son fondateur a dû quitter ses fonctions en raison d’implications dans des affaires de harcèlement sexuel, l’entreprise se voit une nouvelle fois décriée outre-Atlantique en raison de sa nouvelle collection rentrée dénommée “Back to shcool” (publiée sur la version anglaise de son site). Une série de jeunes mannequins y pose en mini-jupe très courte et dans des positions lascives alors que cette collection est clairement destinée à un public d’adolescentes de 16 ans et moins.

L'un des clichés qui provoque la polémique supprimé par American Apparel
L’un des clichés qui provoque la polémique supprimé par American Apparel

Sur l’une d’elles, on peut même y voir une écolière de dos, penchée vers l’avant, au point d’avoir une vue sur ses sous-vêtements.

Devant le tollé provoqué sur Twitter et dans la presse américaine par les photos dès leur publication, American Apparel s’est empressée de les faire disparaître.

D’ailleurs, la provocation, c’est la marque de fabrique de cette enseigne destinée aux adolescentes, ce qui lui vaut régulièrement de se faire censurer par les autorités. L’an passé, elle avait produit et mis en vente un t-shirt d’un goût particulier puisqu’il s’agissait d’un vagin duquel s’échappe du sang menstruel.

American-Apparel : t-shirt avec sang menstruel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *